AFRICA BURN

Chaque année, le désert du Karoo en Afrique du Sud accueil 9000 personnes pour le festival de l'Afrika Burn. Comme le Burning Man aux Etats Uni le site se pare durant sept jours de constructions éphémères en bois qui seront brulées à la fin du festival. La liberté artistique prends le pouvoir.

Plus "soft" que son alter ego américain ( ni orgie ni drogues dures) il réuni à la fois des couples, des amis, des familles ... Tous sous les mêmes règles, se lâcher et tout oublier en partageant .En effet  l'argent est proscrit sur le site, la philosophie du festival est basée sur l'échange et le partage,  juste du don et du troc ! Le site se transforme en village de tentes et de structures ouvertes à tous  proposant diverses activités, séances de yoga, ateliers de tatouage ou de maquillage, théâtre, concerts ....

Une autre des valeurs phares du festival est le respect de la nature. Les "Burner" repartiront sans laisser de traces. Ici tous les déplacements se font à pied ou en vélo sauf pour les propriétaires des véhicules customisés, scooter-nuage, voiture-rhinocéros et autres véhicules mutants.

Les nuits le désert vibre au son des concerts improvisés de techno et de new wave . Les festivaliers déambulent au milieu des structures illuminées, entre parterre de champignons multicolores façon Alice au pays des merveilles et autres réalisations artistiques toutes aussi originales les une que les autre .

Les sept jours s'achèveront sur l'embrasement général des sculptures la dernière nuit.

Traveler.jpg

Parution du reportage

 

National Géographique Traveler 

https://www.nationalgeographic.fr/

National-Geographic-300x150.jpg
Logolensestransparent.png

Si ce reportage vous intéresse n'hésitez pas à me contacter.